Lasciatemi cantare (2)

Vacances italiennes – round 2 !

Après les Cinq Terres, direction Pise mais avant, arrêt dans une auberge d’un autre temps: une petite pépite cachée dans la pampa, offrant à tes yeux nus une vue incroyable… Cette auberge est située à Camaiore dans la province de Lucques en Toscane.

camaiore

Je ne pense pas que tu trouves Camaiore mentionné dans les guides touristiques. Et pourtant ! Nous, on souhaitait simplement se rapprocher de Pise après une journée aux Cinq Terres sans faire trop de route. Une bonne surprise!

Entre toi et moi:  j’ai à chaque fois trouvé notre logement sur booking.com. Je ne le dis pas pour toucher une commission, le but de ce blog est purement ludique. Je le dis parce que je sélectionne toujours des logements qui ont une note de 8,5 / 10 minimum, sans coûter 500 euros la nuit. Il arrive qu’on soit déçu mais c’est rare, je me fie souvent aux commentaires des clients passés. Cette auberge-ci avait une note exceptionnelle, on a dit banco. Et nous n’avons pas été déçus. Il s’agit de l’auberge-restaurant Cerù: http://www.ristorantealbergoceru.com

Et je n’aurai qu’une chose à te dire petit salami: ramènes-y ta fraise! Le chemin pour y parvenir est vraiment sinueux. Et ça monte, ça monte… Mais à l’arrivée, une récompense, qui ne se voit pourtant pas au premier coup d’oeil !

SAMSUNG CSC

Quand nous sommes arrivés, comment dire…j’ai eu un doute. Pourtant, quelque chose me disait que ce rideau à boules datant des années 70 cachait une belle surprise.

Quand soudain …. le Graal :

SAMSUNG CSC

Déjà tu sais qu’en cas d’attaque nucléaire, tu auras de quoi survivre pendant plusieurs jours. Quant à la déco digne d’un giallo (roman policier italien), ça a quand même son petit charme! Fais-moi confiance je te dis, cette auberge est un bijou.

Arguments irréfutables: 

1. Plus de personnel que de clients, si c’est pas du service ça!

2. Forcément avec deux couples dans l’hôtel, on a eu le choix de la chambre. Et on ne s’est pas fait prier:

10603851_10152351800913667_7381269399302587118_o

Je vous passe les détails du dîner mais c’était le meilleur qu’on ait eu durant le séjour. Niveau charcot’, on avait déjà compris qu’ils maîtrisaient le sujet. Mais ce que je ne savais pas, c’est qu’en Toscane, il y a beaucoup de gibier. Avis aux amateurs… A cela se sont rajoutés apéritif, amuse-bouche, lemoncello et mignardise offerts par la maison, autant te dire qu’on a regretté avoir avalé notre bruschetta le midi. Le restaurant était rempli, ce qui laisse penser que cette adresse est appréciée des locaux. Je te laisse choisir la vue:

Option #1

SAMSUNG CSC

Option #2

SAMSUNG CSC

Le personnel ne parle pas français mais la cuisinière si, celle-ci est venue nous saluer à la fin du repas pour savoir si nous avions aimé. Mais aucun souci pour se faire comprendre malgré tout par les serveurs, un estomac sera toujours bilingue.

BILAN: typiquement c’est l’auberge dans laquelle on s’arrête une nuit ou deux mais pas plus car malheureusement un peu isolée. Malgré tout, c’est vraiment une belle découverte et je te recommande chaudement de t’y arrêter car elle mérite d’avoir davantage de clients. Prix de la nuit: 75 euros avec petit déjeuner inclus. A bon entendeur !

Après cette étape gastronomique, direction PISE !

10502482_10152353911618667_1707431494618599938_n

Bon plan: gare-toi dans un des parkings au nord de la ville, par exemple via di Pratale. Parking gratuit qui te permet de rejoindre la Tour de Pise en 10 minutes à pied. Il suffit de suivre les groupes de touristes japonais armés de leurs parapluies pare-soleil.

Une intéressante étude anthropologique peut alors être conduite: si tu penses être différent(e) de tes congénères, vas faire un tour à Pise et tu auras la certitude d’être un homo sapiens comme un autre. Même si tu as juré que jamais tu m’entends, JAMAIS, tu ne poseras comme tout le monde devant la tour… tu le feras malgré tout. Car un phénomène curieux se produit:

funny-Pisa-Tower-Power-Rangers

En vrai, c’est ça aussi: chacun est dans son petit univers… Il y a deux choses devant lesquelles on est tous égaux: la mort et la tour de Pise. Sauf que face à cette dernière, on est aussi niais.

SAMSUNG CSC

Je l’avoue la tête basse et les joues rosies par la honte, j’ai pris toutes les pauses possibles et inimaginables. En revanche, c’est non sans une certaine fierté qu’une d’entre elles me semble être unique en son genre et rend un hommage vibrant à ma région:

logo_accueil  (source: labigoudene.fr) 

photo

BILAN: Pise mériterait une visite plus approfondie mais le flot de touristes a vite fait de t’en dissuader. Dommage… Les quais le long de l’Arno sont paraît-il à voir, je te recommande cette ville pour une étape d’une demi-journée associée à un déjeuner. Dépêche-toi de venir, la chute de la tour est prévue pour 2200…

Prochain épisode les loulous: le Chianti oh oui!

 

Publicités

Une réflexion sur “Lasciatemi cantare (2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s